ROZELAAR GREEN Alfred

(Artiste britannique et fondateur du Centre d'art anglo-français de St. John's Wood)

« Paysage »

Belle et grande huile sur toile (rare).

Signée et datée 1957 en bas à droite.

 

H : 73 L : 91 cm 

 

NB: Pas d'envoi pour ce lot. Remise en mains propres  à la galerie (Paris)

 

ROZELAAR GREEN Alfred (1917-2013)

2 900,00 €Prix
  • Pas d'envoi pour ce lot. Remise en mains propres  à la galerie (Paris)

  • Alfred Rozelaar-Green, RWA (14 juillet 1917 - 7 juillet 2013) était un artiste britannique et fondateur de l'Anglo-French Art Centre à St.John's Wood
    Rozelaar-Green était le seul enfant de Leon Rozelaar et de sa femme Stella Mosely. Il passe deux ans à étudier la physique, les mathématiques et l'ingénierie à l'Université de Cambridge avant de partir pour Londres et la Central School of Art en 1937. L'année suivante, il se rend à Paris pour étudier les Beaux-Arts à l'Académie Julian et sous la tutelle de la société. peintre réaliste Marcel Gromaire. À Paris, il a rencontré sa première femme Nita Bassetti, un modèle d'artiste qui avait posé pour Matisse, et ensemble ils ont eu trois fils.
    Le centre d'art anglo-français
    À son retour à Londres après la Seconde Guerre mondiale, il a créé le Centre d'art anglo-français à St. John's Wood, à Londres, où il a invité des artistes français et d'ailleurs à exposer et à enseigner. Il s'agissait notamment de Fernand Léger, Robert Couturier, Jean Lurçat, Germaine Richier, Óscar Domínguez, Marc Saint-Saëns, Oskar Kokoschka et Antoni Clavé. Le Centre d'art a également reçu le soutien d'artistes britanniques de l'époque, tels que Francis Bacon, Henry Moore, Julian Trevelyan, Graham Sutherland et Victor Pasmore, qui ont fréquemment visité et donné des conférences.