Erik CHARRIER - PASTELS

Il n'y a aucun article à afficher pour le moment.

PRÉLUDE

Combien d’entre nous se régalent, après l’avoir presque oublié, de ré-ouvrir le livre qui les avait touché ? C’est le privilège de ceux qui prennent de l’âge : aimer de nouveau.

Durant les années 80-90,  je lisais les « Paysages de France ». Assis en tailleur, je mêlais sur le papier torchon des couleurs pastel-gras aux couleurs aquarelles. Les pages se sont tournées. Depuis 2017,  j’entreprends une nouvelle lecture des paysages de France ou d’ailleurs. Mon « Carnet de voyage » est ouvert. Je le lis, je l’écris, comme j’écris ma vie entre Tokyo, Tétouan, Mahabalipuram, Boquete, Ubud, Damvix ou encore Garabit.

Lecture-écriture, inspire-expire, ainsi va la vie, avec, entre deux, les touches des couleurs qui me touchent, des paysages qui m’inspirent.

Erik Charrier, octobre 2018

ITINÉRAIRE D’ARTISTE

Professeur de sciences et techniques, il a aussi enseigné la peinture en cours du soir et à son atelier.

Elève de 1981 à 1988 à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris (ENSBA), de Licata, Pincas et Yankel, Erik Charrier peint depuis l’age de 18 ans et écrit depuis une vingtaine d’années.

Depuis 1987, il a présenté de nombreuses expositions personnelles à Paris et en Ile de France, en Charente Maritime, à Caen et Toulouse.

En 1999, il publie son premier recueil de dessins et poèmes, « Maux et plaisirs » ; En 2008 son deuxième, « Romanès, le cercle de l’homme ».  En 2016, « Des couleurs pour mort à crédit », livre d’art, illustrations du roman de L.F Céline aux éditions Tami.